Julien Joly

Dates

27-03 > > > 22-04-2023
27/03/2023
22/04/2023
Julien Joly

Plastic sands

Photographie

Quand on pense à l’Islande, on imagine des paysages lunaires à couper le souffle, des volcans et des côtes tailladées par
les éléments. Cette belle carte postale a un revers. Dans la réserve naturelle du Hornstrandir, aux confins de l’île, les plages de galets gris sont le lieu d’échouage de tonnes de déchets multicolores. Des résidus de flotteurs, de bidons, de filets ou de bouteilles de shampooing transportés par les courants depuis le Canada, la Norvège ou l’Espagne. Ils proviennent à 80 % de l’industrie de la pêche. Témoins de notre société de consommation, ces déchets s’accumulent et se dégradent petit à petit, contaminant la faune locale (macareux moines, cétacés, renards polaires…).

On estime à 12 millions de tonnes la quantité de plastique qui tombe chaque jour dans nos océans. Entre 2013 et 2016, le journaliste Julien Joly a réalisé un travail photographique pour mettre en lumière cette pollution marine. Suite à cela, en 2014,  une ONG islandaise, Hreinni Hornstrandir (Cleaner Hornstrandir) a été créée dans le but de nettoyer les plages de la péninsule, avec l’aide des garde-côtes. En 2020, les bénévoles y ont ramassé 2,6 tonnes de déchets.

Julien Joly est journaliste au Mensuel de Rennes et au Télégramme. Son travail interroge les traces que laisse l’humain dans des espaces où la nature reprend ses droits, comme les bâtiments abandonnés. En 2013, il participe à un programme de surveillance des renards polaires en Islande, au cours duquel il s’aperçoit de la pollution qui touche les plages les plus reculées de cette région de l’île, pourtant désertée depuis cinquante ans.

Exposition Julien Joly - Plastic sands- Centre Sohane Benziane - Avril 2023